Obtenir un titre de séjour

VisaSi vous n’avez pas la nationalité d'un des pays membres de l'Union européenne, de l'Association Européenne de Libre Échange (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin ou du Vatican, vous devez obtenir un titre de séjour pour venir étudier à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cette formalité de demande de titre de séjour doit s’accomplir avant votre arrivée en France.

Quel titre de séjour demander ?

Il existe différents types de visas, en fonction notamment de la durée de votre séjour et de votre pays d'origine. Vous trouverez toutes les informations liées à votre demande de visa sur le site officiel France-Visas.

  • Séjour de trois mois ou plus (visa long séjour)

    Le visa long séjour valant titre de séjour mention « étudiant », ou VLS-TS « étudiant », vous permet de suivre des études en France pour une période de quatre mois à un an. À son expiration, vous devez demander une carte de séjour pour pouvoir rester en France.

    Le visa long séjour temporaire (VLS-T) étudiant permet de suivre des études en France pour une période de quatre à 12 mois. Il n’est pas renouvelable.

    Le Visa D mention « carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l’entrée en France ». Ce dispositif spécifique s’applique uniquement aux ressortissants algériens.

  • Séjour de moins de trois mois (visa court séjour)

    Le visa de court séjour « étudiant concours » ne concerne que les étudiants non-européens et n’est valable qu’en France. Il vous permet de venir en France pour passer un concours ou un entretien d’admission dans un établissement de l’enseignement supérieur. En cas d’admission, le visa de court séjour « étudiant concours » vous permettra de demander une carte de séjour étudiant en préfecture sans être obligé(e) de retourner dans votre pays de résidence. En cas d’échec, vous devrez quitter la France dès la publication des résultats. Notez que le visa court séjour « étudiant concours » ne peut être délivré que si le résultat du concours ou de l’entretien d’entrée est connu dans les trois mois.

    Le visa Schengen court séjour permet d’entrer et de séjourner dans les pays de l’Espace Schengen pour une durée maximale de 90 jours. Il peut s’appliquer à un séjour ininterrompu de 90 jours ou plusieurs séjours d’une durée cumulée de 90 jours.

    Comme les motifs touristiques ou d’affaires, suivre une formation courte, effectuer un stage ou exercer une activité rémunérée après avoir obtenu une autorisation provisoire de travail sont des motifs valides pour se voir accorder un visa Schengen court séjour. Le visa Schengen court séjour à une seule entrée n’est valable que pour un unique voyage. S’il permet deux ou plusieurs entrées, c’est un visa de circulation qui est valide entre six mois et cinq ans. Il autorise un ou plusieurs séjours successifs ne dépassant pas 90 jours étalés sur une période maximale de 180 jours. Aucune formalité n’est nécessaire ni à l’arrivée, ni au départ. À l’expiration des 90 jours, vous devez quitter l’espace Schengen. Le visa Schengen court séjour est renouvelable, mais vous devrez attendre six mois pour déposer une nouvelle demande. À la différence d'un visa de long séjour, il ne vous autorise pas à vous installer en France.

Modalités de demande

Avant votre départ pour la France, vous devez demander un visa au consulat de France de votre lieu de résidence en présentant notamment votre certificat d’admission à l’université, des justificatifs de ressources et une attestation d’hébergement en France.

Si vous habitez dans un pays à procédure « études en France », cette demande doit notamment être faite en ligne avec l'aide de l'espace Campus France de votre lieu de résidence.

Démarches dès votre arrivée en France

En fonction du type de visa auquel vous prétendez, vous devrez réaliser un certain nombre de démarches dès votre arrivée en France, afin de valider votre demande. 

  • Visa long séjour

    Si vous êtes titulaire d’un visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) (1ère demande), vous disposez de trois mois pour faire les démarches nécessaires. Vous devrez valider votre visa en ligne en vous connectant sur administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr.

    Vous aurez pour cela besoin d'une adresse e-mail valide, des informations figurant sur votre visa, de votre date d'arrivée en France, de votre adresse de résidence en France et d'une carte de paiement pour payer la taxe de séjour en ligne. Si vous ne disposez pas de carte de paiement, vous pouvez acheter un timbre électronique dans un bureau de tabac, sur une borne dédiée, et payer en espèces. Une fois la procédure en ligne terminée, vous recevrez par e-mail vos identifiants de connexion pour accéder à votre espace personnel et obtenir la confirmation de validation de votre VLS-TS. Un deuxième e-mail pouvant être téléchargé vous confirmera les informations que vous avez renseignées en ligne.

    Si vous êtes titulaire d’un visa long séjour temporaire ou VLS-T, sachez qu’il n’a pas besoin d’être validé en préfecture à votre arrivée. Vous n’avez aucune démarche à accomplir pendant toute la durée de validité de votre visa. Le VLS-T n’est pas renouvelable, vous ne pouvez pas prolonger votre séjour au-delà de sa durée de validité. A son expiration, vous devez quitter le territoire français.

    Si vous êtes titulaire du visa D portant la mention « carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l’entrée en France », vous devez dans les deux mois de votre arrivée solliciter la délivrance d’une carte de séjour auprès de la préfecture de votre domicile ou bien par le biais du service dédié au sein de votre université.

  • Visa court séjour

    Si vous êtes titulaire d’un visa de court séjour « étudiant concours », en cas d’admission, vous pourrez demander une carte de séjour étudiant en préfecture sans être obligé de retourner dans votre pays de résidence. En cas d’échec, vous devrez quitter la France dès la publication des résultats.

    Si vous êtes titulaire d’un visa Schengen court séjour, aucune formalité n’est nécessaire ni à l’arrivée, ni au départ. À l’expiration des 90 jours, vous devez quitter l’espace Schengen. Le visa Schengen court séjour est renouvelable, mais vous devrez attendre six mois pour déposer une nouvelle demande. À la différence d'un visa de long séjour, il ne vous autorise pas à vous installer en France.

    Attention : un visa touristique, quel qu’il soit, ne peut jamais être transformé en visa étudiant ou en titre de séjour étudiant, ni en France, ni dans aucun autre pays de l’Union Européenne.

Contact

Titres de séjour étudiant
titredesejouretudiant@univ-paris1.fr