© Heide Fest
Projet

Première formation du projet INDIGO en Allemagne

L’ensemble des partenaires à part entière du projet INDIGO, dont l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, se sont réunis à l’université européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder du 8 au 12 novembre 2021 dans le cadre des activités de formation du troisième lot de travail (WP3).

Durant cinq jours, près de 40 participants se sont retrouvés afin d’animer et de suivre une formation ayant pour but le renforcement des compétences des dirigeants et des personnels des autorités publiques et des universités en matière d’assurance qualité et de planification de projets d’établissement. Six représentants issus de chaque institution guinéenne partenaire ont ainsi pris part à cette formation (deux personnes par groupe-cible : dirigeants, personnels académiques et personnels administratifs).  

La semaine de formation modulaire a été introduite par un mot d’accueil de Julia von Blumenthal, présidente de l’université européenne Viadrina, et son chancelier Niels Helle-Meyer, qui ont ensuite coanimé deux sessions plénières autour de la première thématique portant sur la gouvernance universitaire et la planification stratégique. La formation s’est poursuivie par des présentations plénières et des ateliers de travail articulés autour de trois grandes autres thématiques : modèles d’évaluation dans les différents domaines stratégiques, indicateurs et pilotage par grands domaines (international, formation, recherche, gouvernance, finance, ressources humaines) et communication pour l’appropriation des projets d’établissements.

Ces différentes thématiques ont permis de définir des cadres théoriques et des méthodes de travail différentes parmi les partenaires, mais également de présenter des expériences concrètes dans la mise en place d’actions de gouvernance, de communication et d’évaluation. Ces partages d’expériences ont vocation à soutenir les différents partenaires dans la définition et la mise en place de projets d’établissement cohérents, répondant à l’identité et aux besoins de chacune des institutions.

La formation se prolongera au mois de janvier 2022 avec l’organisation d’un atelier de restitution à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, à destination cette fois de l’ensemble des partenaires guinéens, à part entière et associés, soit 11 institutions guinéennes d’enseignement supérieur.

En savoir plus sur le projet INDIGO