Projet INDIGO Atelier Liège
Michel Houet - Université de Liège
International

Projet INDIGO : dernier atelier à Liège avant l’événement final en Guinée

Les partenaires à part entière du projet INDIGO, coordonné par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, se sont réunis à l’université de Liège du 3 au 5 octobre afin d’avancer sur le cinquième lot de travail et définir les prochaines étapes.

De nouvelles thématiques pour enrichir les projets d’établissements

Ces trois journées de travail, introduites par la nouvelle rectrice de l’université de Liège, Madame Anne-Sophie Nyssen, ont été l’occasion d’axer les échanges sur des thématiques qui constitueront pour certains partenaires de véritables axes stratégiques dans leurs projets d’établissements. Enjeu majeur pour les établissements d’enseignement supérieur guinéens et pour la société guinéenne dans son ensemble, la question de l’employabilité a ainsi été abordée. Une rencontre a été organisée avec le VentureLab de l’université de Liège, qui accompagne des étudiants dans leur projet de création d’entreprise. Ce modèle innovant se développe également au sein de l’université Kofi Annan de Guinée, qui vient d’inaugurer officiellement sa Maison de l’Entrepreneuriat. Le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) de Guinée s’est engagé à soutenir prochainement cette thématique en mettant en place le statut d’étudiant-entrepreneur.

L’égalité de genre dans l’enseignement supérieur européen et guinéen a également été abordée avec les présentations successives du plan d’action pour l’égalité de genre à l’université de Liège et de la stratégie d’intégration du genre dans l’enseignement supérieur guinéen par le MESRSI. Cette thématique, qui doit être appréhendée en tenant compte des réalités socio-culturelles de chaque partenaire, a vocation à être reprise dans les différents projets d’établissements et devrait être traitée comme un axe stratégique à part entière.

La question de la soutenabilité pour la mise en place opérationnelle des projets d’établissements a par ailleurs été discutée avec l’ensemble des participants. En effet, la conduite du changement, le soutien institutionnel du ministère de tutelle ou encore la levée de fonds auprès de bailleurs internationaux peuvent représenter autant d’opportunités que de défis pour la mise en œuvre concrète de ces projets d’établissements.

Dernière rencontre avant l’événement final du projet à Conakry

Cet atelier organisé à Liège dans le cadre du cinquième lot de travail du projet INDIGO a permis aux partenaires de se réunir une dernière fois avant l’événement final, qui se déroulera à Conakry les 6 et 7 décembre 2022. Ces deux journées seront l’occasion pour l’ensemble des partenaires académiques à part entière et associés, soit 11 établissements d’enseignement supérieur, de présenter leurs projets d’établissements à l’ensemble de la communauté universitaire guinéenne.

En savoir plus sur le projet INDIGO